Journée d'étude

La médiation dans les relations de travail : enjeux et perspectives

29 mai 2020 – 09:00
IRTS, amphithéâtre Nicolas Ledoux
1 rue Alfred de Vigny, 25000 Besançon

Le recours à la médiation pour réguler les conflits dans les relations au travail se développe timidement en France, si on compare la situation avec les pays anglophones. Elle rencontre de nombreux freins et suscite parfois des résistances. En effet, les conflits qui naissent dans les organisations du travail sont souvent perçus comme résultant de rivalités interpersonnelles et minorés. Quand le conflit se cristallise, la voie judiciaire, via les conseils des prud’hommes, est privilégiée. Pourtant, le conflit est inhérent aux relations professionnelles : travailler ensemble, c’est coopérer autour d’un objectif collectif malgré l’existence d’intérêts multiples qui peuvent diverger. La médiation a dès lors toute sa place puisqu’elle vise précisément à permettre aux personnes d’identifier les intérêts communs autour desquels ils vont pouvoir coopérer, sans pour autant nier le conflit.

Elle ne constitue pas pour autant une « recette miracle », d’autant qu’il existe une grande diversité des pratiques et que le risque d’instrumentalisation à des fins de paix sociale est toujours présent. Dès lors, cette journée d’étude vise à faire un bilan du développement de la médiation dans les relations du travail en France et à soulever les enjeux de ce développement: Quel est le cadre juridique de la médiation au travail ? Dans quelles situations et à quelles conditions est-il pertinent d’envisager un processus de médiation ? Quelles peuvent en être les limites? Comment prendre en compte la dimension organisationnelle des conflits ? Que faire des asymétries de pouvoir et des rapports de domination ? Peut-on intervenir en cas de harcèlement moral ou sexuel ?

Cette journée d’étude, dirigée par Candice Martinez et Catherine Tirvaudey,  est organisée par l’IRTS-FC et le Centre de recherche juridique de l’Université de Franche Comté (CRJFC). Elle est ouverte à tous publics, étudiants, professions judiciaires et parajudiciaires et de manière générale à tous ceux qui s’intéressent aux modes amiables de règlement des différends. Elle s’adresse plus particulièrement aux personnes qui suivent une formation à la médiation, aux médiateurs en exercice, mais aussi aux directeurs et cadres intermédiaires qui s’interrogent sur les conflits au travail et la coopération.

Programme à venir